La Chanson de Prévert

 D'Après La Chanson ''La Chanson De Prévert''
De Serge Gainsbourg

La Chanson de Prévert

Année de réalisation : 1997
Bois utilisé : Poirier
Dimensions : Largeur 125 cm / Hauteur 180 cm (Hors cadre)

Un piano, au fond à gauche, égrène ses notes qui éveillent la mémoire de l'homme qui marche. La femme représente sa mémoire qui projette dans l'espace un vol de feuilles mortes symbolisant les souvenirs. Le phare et le bateau suggèrent "le vent du large" qui amplifie le mouvement. Ce bas-relief puise sa source aussi bien dans les paroles que dans la musique de  la chanson "La Chanson de Prévert" de Serge Gainsbourg.

En novembre 1997, sous la houlette de Bernard Corboz, poète albanais et de Martine Claret, responsable de la culture à Albens, une soirée « Sculpture et Poésie » en hommage à Jacques Prévert avait été organisée par les commissions d'animation et culturelle de la municipalité d'Albens en présence par ailleurs des artistes de la Société des poètes et artistes de France (SPAF) et de Jocelyne Guaraldo, responsable régionale de la dite SPAF. Mme Guaraldo écrivit un poème suite à sa découverte de la sculpture « La Chanson de Prévert », cliquez ici pour y accéder (deux poèmes supplémentaires écrits lors de cette soirée).

Accès à l'album photos consacré à l'œuvre en cliquant ici.

 

Cliquez ici afin de découvrir l'histoire de cette chanson de Serge Gainsbourg.

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires (1)

lemaire  herve
  • 1. lemaire herve | 18/09/2014
rien a dire ,c'est l'amour de bois et la beauté donné aux paroles

Ajouter un commentaire