Tant que l'eau coulera sous les ponts

Œuvre Présentée Au Salon De La Sculpture De La Roche-Sur-Foron
30 Septembre - 8 Octobre 2006

Tant que l'eau coulera sous les ponts

Année de réalisation : 2006
Bois utilisé : Noyer
Dimensions :

« Lorsqu'il y a quelques années, je regardais ce noyer victime d'un coup de vent, ses racines dressées vers le ciel, je n'imaginais alors pas qu'un jour il m'inspirerait ».

Le thème de l'eau proposé au 7ème Salon de la Sculpture de La Roche-sur-Foron en 2006, bien que fréquemment abordé et exploité, me semble être une source qui motivera et inspirera longtemps encore.

Cette souche inversée m'a instantanément frappé. Je voyais nettement apparaître dans l'enchevêtrement des racines l'image d'une épaule humaine prolongée par un bras. Il restait à y ajouter un visage, une main et créer dans la masse un récipient en forme de cruche ou d'outre déversant l'eau dans un bassin.
Sur le pourtour de ce réceptacle, les racines creusées symbolisent le parcours de l'eau dans le sous-sol. On la voit jaillir en différents endroits jusqu'à la plus longue tige à l'extrémité de laquelle suintent quelques gouttes. Représentation de notre époque placée sous le signe de la pénurie.
Sur un côté, une grotte dont l'aspect rappelle la bouche d'un poisson ouverte et qui laisse s'écouler une rivière souterraine qui chute en cascade sur le tronc.
A l'opposé : un aqueduc, vestige de l'époque romaine, s'élance créant par la même occasion une arche sous laquelle on peut aisément imaginer une rivière.

Accès à l'album photos consacré à l'œuvre, intitulée « Tant que l'eau coulera sous les ponts »en cliquant ici.

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires (3)

Jeannette ALLARY
  • 1. Jeannette ALLARY (site web) | 08/04/2015
Superbe !!!!
Joper
  • 2. Joper | 07/04/2015
Sublime ... Je ne puis rien dire d'autre, tant cette oeuvre parle d'elle même avec le bouillonnement de l'eau, sa complice !!!! J'adore ! Jos
Brigitte
En tout cas, cela donne à rêver... au bord de l'eau.
Superbe œuvre. Bravo

Ajouter un commentaire