Bienvenue sur le site internet de Jean-Louis Berthod !

« J'ai du mal à rêver devant le béton et les voitures, alors, je sculpte et je peins. Chaque être humain a un mode d'expression qui lui est propre. L'artiste, lui, ouvre la porte plus grande et s'expose un peu plus que les autres »

Page accueil jean louis berthod
Jean-Louis BERTHOD devant ses bas-reliefs "Racines"

Mécanicien agricole puis automobile durant plus de quarante ans, Jean-Louis Berthod a toujours eu une passion pour la sculpture sur bois, passion qu’il a exercée en parallèle en tant que sculpteur amateur. Au début des années quatre-vingt, il commence par de petites réalisations, s’inspirant par moments d’œuvres célèbres comme une des nymphes de ‘’la Fontaine des Innocents’’ à Paris, réalisée par Jean Goujon ou encore la ‘’Déesse Flora’’, fameuse fresque retrouvée aux abords de Pompéi.

A la fin de cette décennie et pendant de nombreuses années, Jean-Louis Berthod franchit le pas et s’attaque à des tableaux sculptés de taille plus grande. Ce sont des bas-reliefs sculptés à thèmes, parmi ceux-ci on notera ‘’Le dormeur du Val’’ inspiré par le poème d’Arthur Rimbaud, ‘’La chanson de Prévert’’ influencée par la chanson de Serge Gainsbourg ou encore ‘’La Chaise Vide’’ en hommage au sculpteur de Rumilly (Haute-Savoie), Robert Ramel.

Dans la seconde partie des années quatre-vingt-dix, Jean-Louis Berthod se prend au jeu de l’art religieux en contribuant à la restauration de l’Eglise d’Albens (Savoie), réparant des frises sculptées mais surtout en réalisant deux imposants mobiliers : l’autel de l’Eglise sur le thème de ‘’la tempête apaisée’’ ainsi que l’ambon sur le thème du ‘’Christ Semeur’’. A noter également la réalisation d’un second autel sculpté pour une chapelle, sur le modèle d’une mosaïque que l’on retrouve à Jérusalem.

A cette période, Jean-Louis Berthod passe au stade supérieur dans la réalisation de ses bas-reliefs, les sculptant dans des dimensions encore plus grandes. Souvenirs d’enfance, des tableaux dédiés au monde paysan tel qu’il était autrefois et son évolution de nos jours, "la renaissance'', tels sont les thèmes principaux de ces bas-reliefs. On notera également un hommage aux victimes de la première Guerre Mondiale à travers son tableau ‘’Le Grand Meaulnes’’, inspiré par le roman d’Alain-Fournier.
Parallèlement, Jean-Louis Berthod a réalisé quelques sculptures sur des thèmes tels que
‘’L’air’’, ‘’Le son’’, ‘’L’eau’’, ‘’Le mouvement’’, etc…
Enfin, Jean-Louis Berthod, au fil des années, a également montré un talent certain pour le dessin en effectuant de nombreux
pastels tirés de souvenirs ; on notera sa série de pastels dédiée au monde paysan d’antan.
Et bien d'autres oeuvres de l'artiste à découvrir en parcourant le site ! Bonne visite à tous !