Nymphe de Jean Goujon - Fontaine des Innocents

"La Fontaine des Innocents" à Paris, a été réalisée en 1548 sous le règne du roi Henri II en remplacement d'une fontaine plus ancienne, remontant probablement à l'époque de Philippe Auguste, située au centre de l'ancien cimetière des Innocents. Elle est l'œuvre de l'architecte Pierre Lescot, sa décoration et ses sculptures sont de Jean Goujon et est destinée à l'origine à célébrer l'entrée du roi dans Paris. Trois arcades d'ordonnance corinthienne s'encadrent dans des pilastres contre lesquels se dressent les corps voilés des nymphes et des naïades réalisées  par Jean Goujon, l’une des figures majeures de la Renaissance française. 

Elle était, à l'origine, installée contre un mur à l'angle de la rue Saint Denis et de la rue aux Fers (rue Berger aujourd'hui). Le sculpteur Pajou sculptera la quatrième face, en 1788, en prenant pour modèle la statue de la Paix de Goujon que l'on peut admirer aujourd'hui au musée du Louvre. En 1810, on ajoutera aux quatre coins des bornes pour que les porteurs d'eau à bretelles puissent s'approvisionner. En 1858 enfin, Gabriel Davioud déplacera la fontaine de quelques mètres jusqu'au square des Innocents érigé à la place du marché.

Source : Wikipedia

Goujon berthod
Les nymphes de J. Goujon et J-L. Berthod

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire